Développement personnel

DP

Bonjour à tous

Cet article sera très différent de ce que j’ai pu faire jusque maintenant. Il ne concerne pas directement le fitness, il est plus personnel, plus privé mais j’avais envie d’en parler avec vous suite à différentes discussions que j’ai pu avoir en messages privés sur Instagram avec certaines jeunes femmes, aux nombreux témoignages qui m’ont rappelé mon histoire.

On me dit souvent « Tu es une force de caractère » sûrement car je m’investis dans plein de choses et que je ne me laisse pas faire . Car je décide de ne pas me laisser rabaisser. De ne pas me laisser influencer et de rester égale à moi même et à mes valeurs… Je décide de mener ma vie comme je l’entends, de faire ce que j’ai envie de faire et que rien ne m’arrête MAIS je n’ai pas toujours été comme ça loin de là. J’ai toujours eu un fort caractère (en gros je suis une chieuse 😆), mais avant j’avais tendance à être très sensible, très naïve, à faire n’importe quoi par amour et surtout prendre tout à cœur…

.

Mon histoire

En gros : j’ai été en couple avec un … “homme” (si on peut appeler ça un homme mais passons…)… qui m’a totalement brisée, qui m’a traitée comme si je ne valais rien, qui réussissait à retourner chaque situation contre moi pour me faire croire que j’étais folle tout simplement (j’ai su après coup que j’avais raison sur toute la ligne mais bon…). Je suis tombée sur ce qu’on appelle “un pervers narcissique” et j’ai été étonnée de nombre de témoignages de femmes qui ressemblaient énormément à ce que j’avais vécu !!
Entre ça et d’autres choses j’ai fait une dépression type “burn-out” et j’ai perdu beaucoup de poids (je faisais 16kg de mois que maintenant).

Le jour où je me suis inscrite en salle de sport en octobre 2014, je me suis promis que plus jamais personne ne pourrait me rabaisser comme il l’avait fait. Je me suis forgée un mental d’acier, j’ai appris à me faire respecter, et dans certains milieux c’est pas gagné notamment à la salle (car je suis une fille), et au boulot (car fille et en plus je fais jeune donc on ne me prend pas tout de suite au serieux). 

Je ne vais pas vous dire que j’ai une confiance en moi sans faille car moi aussi je doute ! Mais j’ai fait le tri dans ma tête et dans mon entourage entre ce que je voulais et ce que je ne voulais pas ! J’ai construit ma vie et mon avenir. Je me suis forgée une carapace… Aujourd’hui je suis en couple et j’ai choisi mon chéri pour ses valeurs mais j’ai mis du temps à de nouveau faire confiance… Les filles, tout ça pour vous dire qu’on est énormément à avoir vécu des choses difficiles, souvent à cause d’un homme. C’est dur de se reconstruire surtout quand on se sent détruite jusqu’au fond de ses entrailles… Quand on nous a tellement répété qu’on était des merdes qu’on a fini par le croire. Quand on nous a traitées tellement mal, qu’on pense presque l’avoir mérité tellement notre cerveau en est retourné. Il faut du temps. Du temps pour apprendre à nous reconstruire, à reprendre confiance, à nous imposer, à se battre pour ce qu’on veut, à forcer le respect des gens. Il faut du temps mais c’est possible !! 

C’est pour cela qu’aujourd’hui j’ai décidé de vous parler des choses, des techniques qui, moi, m’ont aidée à sortir de cette période. Cette période où je me laissais faire, où je n’osais rien dire, où c’était à moi de me cacher, où j’avais perdu mon identité, où je ne me reconnaissais même plus, où je m’empêchais de faire des choses par peur du regard des autres… J’espère que ça pourra en aider certaines dans le même cas que ce soit à cause d’un homme, de TCA, de phobies, de manque de confiance… 

.

Comment j’en suis sortie :

Voilà ce qui m’a aidée à en sortir :

💕 Extérioriser : J’ai pleuré, cassé des trucs, j’ai balancé des insultes seule dans ma chambre, j’ai brûlé des photos. En faite cela se rapproche des sept étapes du deuil : sept étapes, sept sentiments / émotions / comportements par lesquels on passe lorsqu’on vit un évènement de perte (pas forcément que le deuil mais aussi des ruptures, des licenciements etc.) : Déni, culpabilité, tristesse, colère, marchandage puis enfin reconstruction et acceptation… (Je vous ai mis un lien direct en cliquant au dessus sur un site qui explique chacune de ces étapes de manière simple mais claire). Et bien c’est pareil dans notre cas. Ces étapes il faut les vivre. Il n’y a pas d’ordre prédéfini. Parfois on passe de l’une à l’autre émotion puis on revient en arrière, on fait un bon avant, on vit plusieurs émotions à la fois mais le but est d’arriver à la dernière étape : l’acceptation

.

💕 L’auto-stimulation, la relaxation-détente le développement personnel.
La méthode Coué et plein de méthodes d’auto-hypnose et d’auto-stimulation + méditation. J’utilise aussi beaucoup encore maintenant les techniques de relaxation que j’ai apprises dans mon métier

  • Relaxation des yeux ouverts” de Le Huche
  • Training autogène” de Schultz
  • RPP (= Relaxation pneumo-phonique) de De Guardia
  • etc…

Rappel : je suis orthophoniste et j’utilise ces techniques en rééducation de bégaiement ou de troubles de la voix entre autres…

Et puis, je ne vous dis pas comme j’en ai bouffé des vidéos YouTube du style « Installez vous confortablement. Laissez nager librement vos yeux dans vos orbites » 😂😂. Mais plus sérieusement au début c’est chiant mais ça aide. Ça vide la tête.

Vous pouvez aussi vous pencher sur les livres de développement personnels, je ne les ai pas lus mais voilà ceux qu’on m’a conseillés :
– “Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une” de Raphaëlle Giordano (pdf).
– “Du bonheur, le miracle de Spinoza” de Frédéric Lenoir et “Du bonheur avec Spinoza” de Bruni Giuliani qui ne traitent pas directement de la confiance en soi mais qui permettent d’aller cherche bien plus profond au fond de soi.
– “Petits complexes et grosses déprimes” et “Imparfaits, libres et heureux” de Christophe André qui est facilement compréhensible.
– “Les dieux voyagent toujours incognito” de Laurent Gounelle, recommandé de nombreuses fois.
– “Les vertus de l’échec” de Charles Pépin.
– “L’apprentissage de l’imperfection” de Tal Ben Shahar.
– “Devenez Mentaliste ” de Bastien Bricout (le gars de secret story xD): un peu différent (pdf).
– “La force des introvertis” de Laurie Hawkes (pdf) : un livre pour celles et ceux qui se sentent perdus comme étant arrivé dans un monde, une époque qui ne leur convient pas à cause de tous les mondanités, agitations, vie sociale… En gros comment être un introverti un peu “sauvage” au milieu d’un monde qui nous pousse à nous exposer, à nous rassembler…

.

💕Faire le tri. Le tri. LE TRI. Dans tout  : les vêtements du placard, le vieux carton au garage depuis deux ans, le tiroir fourre-tout de la commode de l’entrée, DANS TOUT !! J’ai dégagé plein de choses. Des choses pour lesquelles tu te dis : “noooon mais pas le pull de grand-maman quand même“. Bye bye le pull de grand maman que t’as jamais mis (même si tu adores grand-maman hein). Pour trier c’est simple : tu prends, tu te dis : “est-ce que je m’en suis servi en un/deux ans“. Si tu dis non et bien tu jètes ou tu en fais don si c’est encore correct.

Le tri c’est aussi dans l’entourage. Bye bye le pote qui t’appelle juste quand il veut sortir et que personne n’est dispo, celui qui t’appelle quand ça va pas mais quand toi ça va pas y’a personne, celui qui te fait des love story en face et par derrière te taille de tous les cotés, celui qui t’appelle que quand il a besoin de quelque chose… Bye bye les gens TOXIQUES en général : négatifs, opportunistes, hypocrites, lunatiques, donneurs de leçons, arrogants, intolérants, je-sais-tout… J’ai appris ensuite à m’entourer des bonnes personnes ❤️. Le tri c’est mieux qu’un régime : quand tu l’as fait t’as l’impression d’avoir perdu 15 kilos d’un coup 😂.

.

💕Changer. Si je bazarde les vieilles choses c’est pas pour garder le vieux moi. Le vieux moi doit dégager aussi.

Physiquement : changement de coupe, de vêtement, de maquillage.
Mentalement : changement de façon de voir les choses, changement d’objectifs.
Au quotidien : changer les habitudes de vie, alimentaires, de routine.

J’ai décide de quitter celle que je n’aimais pas pour devenir celle que j’ai toujours voulu être.

..

💕M’impliquer dans quelque chose : avoir un but : protection animale, mon projet de construction d’un cabinet paramédical, le sport, Instagram. Ça m’a permis de me lever chaque jour pour quelque chose, en ayant un BUT. En fait tout ça me permettait de transformer les choses négatives en m’en servant de carburant pour créer des choses positives et utiles. Un processus de sublimation en quelque sorte (pas au sens pûrement freudien bien sûr) Bon ok là je vous ai perdu 😂.

..

💕Écrire, plus particulièrement mettre des mots sur ce que j’avais vécu, ce que je pensais, pour arrêter d’être dans le déni, le refoulement et accepter tout ça. Du coup vive les notes dans l’iPhone 😆. J’en ai écrit des pavés et des pavés mais ça m’a bien libérée !!!

..

💕 Se fixer une “dead line”. La question que l’on me pose souvent c’est : “et si là j’ai juste envie de pleurer et de me terrer chez moi, que j’ai la force de rien ?“. Je vous dis : VOUS AVEZ LE DROIT !! Terrez-vous, Restez dans votre couette, Pleurez toutes les larmes de votre corps, Cassez des choses, Criez des insultes à tue-tête, peu importe mais fixez-vous une dead line (=date limite). Cette dead line, fixez la à l’avance, ce sera le moment où c’est bon vous aurez assez crié, pleuré etc et qu’il faudra aller de l’avant. Si vous ne vous fixez pas de deadl line vous risquez de tomber dans une routine négative et d’enclencher un cercle vicieux et c’est difficile d’en sortir par la suite.. Moi je m’étais fixé trois mois, au bout de trois mois à faire ma larve, je n’étais pas prête mais peu importe je me suis mis un coup de pied aux fesses !! C’était dur, très dur, mais il le fallait ! J’ai commencé soft bien sûr, par la méditation, les méthode d’auto-hypnôse et d’auto-stimulation puis j’ai suivi les points que je vous ai énoncés au dessus.

..

Ce que je n’ai pas fait mais que je conseille c’est d’entreprendre une psychothérapie avec un psy qui vous convient et ça, vous allez vite le voir au bout de quelques séances. J’en avais essayé une, une catastrophe. J’ai laissé tombé. Mais des psy sont très bien alors faites vous aider si vous n’y arrivez pas seuls. Vos proches ne pourront pas toujours vous aider, ils seront perdus et ne sauront pas comment vous sortir de là alors rapprochez-vous de professionnels !

Je recommande notamment les TCC (Thérapie Cognitive Comportementale) et même EMDR (technique avec stimulations sensorielles utilisée notamment dans le traitement des SPT – Syndrome Post Traumatique). Si cela vous intéresse, cliquez et cela vous renverra à une explication de ces techniques.

.

Voilà ce qui m’a aidée à devenir chaque jour un peu plus forte : Extérioriser, Accepter de passer par des étapes très différentes, Utiliser des technique de développement personnel, Faire le tri, Changer mes habitudes et moi-même, M’impliquer dans d’autres choses, Ecrire…

J’espère que cet article, assez différent de d’habitude, vous a plu et aidé. N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à venir m’en parler sur instagram : @manl51 ou par e-mail : manl51.fitness@gmail.com.

.

.
.

Je dédie cet article à mes deux amies :  Kékètte et F.O, deux personnes formidables mais qui l’ignorent encore.

Leave a Reply