Mon parcours atypique : 2014-2017

evolu

Salut la team 😊 !

Aujourd’hui je vous parle de mon parcours un peu atypique. J’aurais pu vous faire un avant/après assez basique mais j’ai préféré vous montrer chaque étape une à une. En effet, je ne cherche pas à faire croire que c’est facile comme si j’avais explosé d’un coup. Je trouve ça important de montrer comment le corps se forme et réagit petit à petit.

.

PS [09/01/18] :  Je décide aujourd’hui d’actualiser cet article que j’avais écrit en juin 2017, un an et demi après, je poursuis donc mon histoire…

 

Etape 1) Le commencement

2014 septmbre

Ces premières photos datent de mes débuts en septembre/octobre 2014 lors de mon inscription en salle (08/10/2014). Je pesais une cinquantaine de kilos à l’époque. Je sortais d’une période de dénutrition assez intense pendant laquelle j’étais tombée à 45 kg pour un peu moins d’1,70m. J’ai commencé par faire un rééquilibrage alimentaire ce qui voulait dire réapprendre à manger. Au début j’ai surtout commencé par les cours collectifs : body pump, renfo musculaire, cours d’abdos-fessiers etc. J’ai touché mes premières machines de musculation fin novembre 2014.

Photo 18-07-2014 23 45 56 Photo 13-08-2014 10 48 52

 

.

..

Etape 2) L’adaptation

2015 avril (2)

Avril 2015

J’avais bien entamé mon petit programme et j’étais remontée à 56 kg environ. Je faisais des programmes très basiques. Je me renseignais beaucoup sur internet. Je me suis notamment pas mal servie du site Akélys qui regroupe des exercices selon le groupe musculaire que vous voulez travailler. Je mangeais 5 à 6 fois par jour : 3 repas et 2 ou 3 collations (voir mon article sur les macronutriments).

 

Etape 3) La stabilisation

2015 juillet (1)

Juillet 2015

Entre mai et juillet, j’ai peu évolué au niveau du poids. Je suis restée aux alentours des 56/57kg en essayant de tonifier, de raffermir tout ça. Je faisais des entrainement de 5 ou 6 exos par groupe musculaire, 4 séries de chaque exercice, 10 à 15 répétitions par série et je mangeais toujours 5/6 fois par jour. J’avais du mal à évoluer, à prendre de la masse musculaire. J’étais ferme, tonique mais pas galbée… C’est pourquoi j’ai décidé en octobre 2015 d’attaquer une bonne prise de masse pour vraiment évoluer quitte à prendre du gras. J’avais simplement envie de tester quelque chose de nouveau et de voir comment allait réagir mon corps. Pour connaître mieux mon corps et son mode de fonctionnement. Ca a été un grand changement pour moi qui avait eu une période à ne rien manger pendant le printemps 2014. Si vous voulez en savoir plus sur ma première année de fitness et mon évolution pendant cette période, expliquée un peu plus en détails, RDV ici.

 

Etape 4) La prise de masse

2015 novembre (3)Fin de prise de masse Janvier 2016

Alors la prise de masse… Comment dire… J’avais envie de tester. J’entendais ce mot partout : prise de masse, prise de masse, PRISE DE MASSE. Alors je me suis un peu renseignée et, moi qui commençais à stagner, je me suis dis “pourquoi pas ?”.

J’ai donc demandé à une fille de ma salle que je pensais fiable de me “coacher” à ce moment-là. Le premier mois j’ai beaucoup pris d’un coup car j’ai retenu beaucoup d’eau en augmentant mes glucides 📈. Après mon poids s’est stabilisé et j’ai pris environ 1kg/1,5kg par mois. Ensuite j’ai été stable plusieurs mois autour des 65kg 🐖. Je n’évoluais plus. J’avais pris pas mal gras, je le savais, ça devait arriver c’était le jeu. Beaucoup de fois j’ai voulu lâcher l’affaire. Car moi qui sortais d’une pseudo dénutrition c’était toujours un peu difficile de manger beaucoup, de changer mes habitudes de vie 😕 . Je n’ai jamais été habituée à manger de manière conséquente, au contraire même. Et puis voir son corps changer, pas toujours dans le bon sens, ce n’était pas facile. Je ne le conseille donc pas aux filles qui ont du mal avec leur image. Des moqueries, des réflexions, j’en ai eu et à la pelle 😩. Mais voilà je me disais “c’est le jeu, c’est pour la bonne cause” et je ne relevais pas. Je voulais tester l’aventure, voir ce que ça faisait et comment mon propre corps réagissait. D’un côté, j’ai pris aussi du muscle, j’ai amélioré mes performances sur beaucoup d’exercices. J’ai pris des fesses, d’un peu partout d’ailleurs, j’étais un peu plus “carrée” (et j’avais des boobs 👍🏼😂). Bon maintenant je ne vais pas vous mentir. Je me suis rendu compte que ce n’était pas fait pour moi ce genre de “prise de masse” et je ne le referai pas mais au moins j’ai testé jusqu’au bout pour me faire ma propre opinion !

PDM

Pour vous résumer les pour et les contre, voici ce que j’en pense (en tant que femme) :
– Pour : une bonne énergie, un bon gable, une bonne poitrine 😅, de bonnes performances, sentir un développement musculaire, moins se priver.
– Contre : voir notre corps loin de notre idéal, devoir refaire tout son dressing car rien ne va plus 🙄, bannir le moulant, devoir dissimuler un peu plus, encaisser les mauvaises paroles, manger beaucoup et souvent (car parfois, même souvent, je n’arrivais même plus à aller au bout de mes repas)…

Photo 30-12-2015 14 01 26

Donc voilà, j’ai fini cette prise de masse en me disant “bon voilà je l’ai fait” mais ce que je voyais dans le miroir ne me convenait pas du tout au final. Après, je ne regrette rien, car j’ai appris énormément. Dans la vie et sur Instagram, beaucoup m’ont trouvée “beaucoup mieux comme ça” mais ça c’est une question de goût c’est pour ça que je pense que ça dépend des gens en fait. Ca dépend de vos envies, votre vision, vos objectifs et moi ce n’était finalement pas (ou plus) les miens.

Etape 5) La “sèche”

Photo 11-05-2016 20 21 01

Mai 2016

Entre début mars et fin mai 2016 j’ai entamé une “sèche”. Je mets entre guillemets car pour moi, une vraie sèche est beaucoup plus carrée et difficile que ce que j’ai fait. Je parlerai donc de “déstockage”. Je suis passée de 65kg après ma prise de masse, à 60kg environ à l’été 2016. Pendant ce “déstockage”, j’ai réduit progressivement mes glucides tout en gardant un apport conséquent en protéines. D’abord, j’ai réduit mes féculents après le repas de midi. Donc peu de féculents au “goûter” et le soir. Cela m’a fait du bien car les féculents avaient tendance à me ballonner… Je me suis sentie tout de suite moins gonflée et plus légère. J’ai aussi déstocké beaucoup d’eau. Puis, j’ai réduit mes doses de glucides le matin, pour la collation de 10h et le midi. J’ai aussi fait des diètes cycliques. C’est-à-dire que sur une période (3 jours ou parfois jusqu’à une semaine) je mangeais peu de glucides, puis j’avais un jour avec une dose de glucides plus grande pour “recharger” etc… Pendant chaque repas et collation, je tentais de garder une source de protéines (un apport de 23 gr environ). Un article sur les macronutriments est d’ailleurs sur le site si vous voulez en savoir plus. Ce que je conseille sinon c’est de garder les féculents autour de votre entrainement (donc par exemple à la collation de l’après-midi et au dîner si vous vous entrainez vers 18h) comme cela ils seront bénéfiques pour votre entrainement et utilisés à bon escient.

Photo 27-08-2016 14 08 31

[Paragraphe écrit en juin 2016 : Et maintenant ?

Je continue toujours ma sèche, je n’ai pas d’objectif de poids en particulier, plutôt un objectif de silhouette. Je ne me sens pas esclave de ce mode de vie contrairement à ce que certain(e)s pourraient penser. Il est devenu une stabilité pour moi. C’est mon quotidien même si ce n’est pas toujours facile de faire le meilleur pour son corps. Mais je ne me frustre pas, je profite de la vie aussi à côté. Je ne m’enferme pas dans une obligation de “manger toujours parfaitement bien”. J’ai aussi des craquages, que je “rattrape” par la suite. Au niveau musculation, vous pouvez retrouver mes programmes perso sur le site rubrique training puis programmes. Je compte vous faire aussi des articles sur la nutrition bientôt… Ce serait trop long et compliqué de parler de tout ici. En tout cas j’espère que mon parcours  sur cette première année et demie de “fitness life” vous aura intéressés et motivés ! Certes mon évolution n’est pas spectaculaire et je suis encore très loin de mon objectif. J’ai mis du temps à évoluer mais voilà, chacun va à son propre rythme. Pour toutes les personnes qui veulent évoluer au niveau du fitness et de la musculation, dites vous que c’est possible mais non pas sans patience et persévérance. Sachez que j’ai eu (et j’ai encore) des périodes de doutes, de déprime, de démotivation. Sur mes comptes, je ne mens pas à vous dire que je suis toujours au top, je suis humaine comme chacun d’entre vous. Mais si je l’ai fait, pourquoi pas vous ?]

Voilà donc où je m’en étais arrêtée. Finalement cet article est devenu le petit journal de bord d’une fille normale qui s’est passionnée pour le fitness (alors qu’à la base je n’étais aaaaaaabsolument pas sportive ! Au collège, l’EPS c’était ma hantise !).

Donc depuis ? et bien après l’été 2016 je me suis stabilisée, je me sentais bien pour l’été. Pareil à la rentrée puis fin de l’année 2016, j’étais stable. J’avais besoin de cette période pour vraiment consolider mes acquis. Ensuite en mars 2017 j’ai décidé de me faire suivre par Mika (@mika.online sur Instagram). Il m’a d’abord suivie pendant trois mois..

.Photo 22-06-2017 23 07 40

.

Gauche : mars 2017

Droite : Juin 2017

.

.

.

.

Photo 06-06-2017 20 40 13

.

Voilà ce que ça a donné !

.;

;

;

;

Mon objectif était de réussir un shooting sport prévu en juillet et j’ai été plutôt contente de tous mes efforts !

Photo 12-07-2017 22 49 39

Photo 09-07-2017 11 42 26.Photo 12-07-2017 21 59 49

Ensuite, et bien j’ai passé mon été tranquillement, sans me prendre la tête (car si j’ai bien compris quelque chose toutes ces années c’est que le fitness, le sport, c’est bien, être bien dans sa tête et dans sa vie sociale, c’est mieux !)

Donc finalement j’ai pris un peu de poids l’été en profitant bien :

IMG_4326

Mais j’étais toujours bien dans ma peau. J’ai repris à présent le coaching avec Mika depuis novembre (2017 donc). J’évolue lentement mais sûrement, à mon rythme. Je mange pas mal pour pouvoir assurer mes entrainements derrière mais je ne stocke pas tant que ça finalement car je me dépense bien.

.

Donc voilà, quand je me permets de vous donner des petits conseils sur instagram ce n’est pas parce que je suis meilleure que vous, que j’ai la science infuse, que je suis coach ou quoi. C’est simplement par ce que moi-même j’ai fait des erreurs, j’ai testé pleeeeeein de choses, j’ai été dans de mauvais états d’esprits, je me suis mis la pression, ou au contraire j’ai été laxiste, j’ai fait confiance a de mauvaises personnes puis a de bonnes personnes ! Et surtout j’ai appris de mes erreurs et appris des gens qui m’entouraient et j’espère que mon témoignage pourra aider ou motiver certaines d’entre vous ! Comme je le dis toujours : si je l’ai fait, pourquoi pas vous ? 😉

.

.

.

ETE 2014 vs ETE 2017

ETE 2018 ? 😉

IMG_4137 IMG_4139

3 Comment

  1. Fadila says: Reply

    Tu as extrêmement bien évolué ! Je suis fière de toi ! Ton blog est très bien fait ! Bravo :)

  2. Katia says: Reply

    Bonjour,

    Pourriez-vous me dire comment procéder pour le coach en ligne que vous avez eu ? Et éventuellement ses tarifs ?

    Merci d’avance :)

    1. Manl Fitness says: Reply

      Oui il est à contacter sur son adresse e-mail : mikacoachonline@gmail.com ! Il vous donnera toutes les infos !

Leave a Reply